Homo Pexator

Forum dédié à la gestion du méta-jeu, du RP hors table et des discussions autour de notre campagne de jeu de rôles sur table se déroulant dans l'univers de Warhammer 40.000.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Interlude III de l'Agent Drake

Aller en bas 
AuteurMessage
Xanthis
Acolyte de confiance
Acolyte de confiance
avatar

Messages : 88
Date d'inscription : 01/08/2013

Feuille de personnage
Carrière: Assassin
Rang: 3

MessageSujet: Interlude III de l'Agent Drake   Ven 2 Aoû - 15:40

ARBITRATOR KARON (3 points)


Cela allait bientôt faire une heure que l'Agent filait sa proie. Une Femme froide et sûre d'elle, l'Arbitrator Sélène Karon finissait son service à 22:00 PM et prenait le transpol 720D en direction de son appartement de la moyenne ruche, 17e immeuble du District Solaris. A cette heure-ci, l'ensemble des fonctionnaires semblaient marchaient d'un seul et même pas vers leurs foyers respectifs qu'ils allaient quitter avec le même empressement que la veille après leurs quelques maigres heures de sommeil.
Arrivé à destination, une maigre portion du convoi entra dans l'immeuble marqué d'un 17 et montèrent comme un seul homme dans l’ascenseur. Sauf notre Agent, qui dans l'ombre s'était glissé et qui, à grands pas, gravissait à présent les marches de l'escalier de secours, quatre à quatre, à la lumière de pâles néons. A Chaque étage, il assistait à la descente d'une poignée de fonctionnaires, où il guettait calmement l'apparition du col rouge et blanc, marqué du sceau de l'Arbites. Étage après étage, il se glissait parmi les ombres. C'est finalement au sommet de cette tour que Sélène Karon sortit seule de l'ascenseur. Elle alluma la veilleuse puis tourna le dos à l'Agent en direction de l'est du bâtiment. De là où il était, il retenait son souffle et observait de son poste la nuque vierge de sa cible. Il souffrait encore une fois de ce mal qui serrait sa gorge et contractait ses muscles, un mélange d'excitation et de désir obscur qu'il se refusait de reconnaître, il sentait pourtant bel et bien l'odeur du sang lui monter à la tête, contre son gré.
D'un pas inaudible, il suivit sa cible à distance raisonnable. La veilleuse s'éteignit. C'est au moment où elle voulut presser l'interrupteur que sa voix retentit.

« J'ai à vous parler Sélène. »

Un long blanc s'en suivit. Il pouvait voir malgré l'obscurité le regard glacial de Karon le scruter.

« J'ai besoin de votre aide pour une petite affaire personnelle, vous savez pour qui je travaille, mais cette fois-ci ce serait entre vous et moi. »

Elle semblait analyser la situation, gardant un calme surnaturel.

« Je vous recontacterais en temps voulu, ne m'attendez pas. Si vous entendez parler d'histoires de traites abhumaines, gardez les mois sous le coude.»

« Excusez moi Agent Drake, mais qu'êtes-vous réellement ? »

« Selon mes Maîtres, la Main Gauche de l'Empereur. »

Il tourna les talons sans un bruit et repartit d'où il était venu, laissant l'Arbitrator qui tourna posément sa clé dans son verrou.




TREVOR SOL (2 points)



« Indépendant cherche informations, rejoignez moi au Nostalghia à 19:00 PM pour en savoir plus. Signé DR »

L'Agent patientait calmement, les mains jointes, dans une des nombreuses alcôves du bar, son invité n'allait sûrement pas tarder. Trevor Sol était un fonctionnaire de l'Administratum et selon ce qu'il avait lu, mesurait un mètre 71 pour 62 kilo, était du groupe sanguin AB positif et avait fêter ses 41 ans voilà six mois. Selon ces mêmes sources, il travaillerait depuis plus de dix ans sur la classification des rapports d'observation des activités de servage abhumaine dans les milieux inférieures de la Ruche Sibellus. L'Agent s'était contenté de lui déposé discrètement ce message dans sa veste et attendait à présent de présenter sa proposition à l'intéressé.

Il arriva finalement à 19:11 d'un pas timide, un serveur s'avança et l'introduisit à la table de l'Agent. Il s'assit face à lui, le fixant du regard. En soi, tout chez le personnage respirait la normalité et l'attention maladive du respect des conformités, rien ne dépassait : ni dans son sévère visage rectangulaire, ni dans sa sobre toilette de fonctionnaire. Il sortait visiblement du bureau, mais rien ne laissait transparaître la moindre trace de fatigue ou d'épuisement.

« Puis-je prendre votre commande ? »

« Un Amasec s'il vous plaît. »

« Ce sera tout merci. » conclut l'Agent.

Son intermédiaire, légèrement interloqué, l'interrogea du regard. Serein, l'Agent lui répondit par un sourire.

« J'ai besoin d'information sur la traite abhumaine sur Sibellus, qu'elle soit légale ou non. Vous en avez déjà entendu parler n'est-ce pas ? »

« Comment avez vous eu accès à ces informations ? Et que signifie précisément « Indépendant », Herr DR ? » Demanda le fonctionnaire, les dents serrés, le souffle court.

« Le système tolère un certain nombre d'électron libre dont je fais parti, malheureusement, tout n'est pas accessible à portée d'un Cogitateur, c'est pourquoi j'ai besoin de votre aide, Herr Sol. Je vous en serez bien sûr redevable, soyez en assuré. »

Trevor se reposa alors sur le dossier de sa chaise, les mains à plat sur la table, semblant peser la situation.

« Pourquoi prendrais-je des risques pour un inconnu ? Comment être sûr que je ne sers pas l'Ennemi ? »

« Vous n'en serez jamais assuré, vous seul tenez les rennes Herr Sol, toute décision vous revient. Mais sachez qu'il serait extrêmement dommage de passer à côté de la chance de sa vie. Personne n'a envie de finir le reste de sa vie à tamponner les mêmes documents, sans la moindre perspectives d'avenir. Il se passe des choses en dehors de cette ruche, vous pourriez peut être enfin toucher des doigts ce qu'est réellement l'Imperium... »

Il resta hésitant, fixant l'Agent du regard, tentant de percer à jour son stratagème.

« Si vous acceptez, je ne vous demanderez qu'une seule chose pour l'instant. Donnez moi le nom du principal gang esclavagiste de la sous-ruche et leur terrain de chasse. Ce sera ma première dette envers vous. »

Il resta un instant immobile puis sortit calmement un calepin où il griffonna quelques indications sur une feuille qu'il arracha et tendit à l'Agent.

« Les Servitas, QG localisé dans une manufactoria désinfectée de la basse ruche, monopole de l'abhumain dans le secteur du Sous Monde de Sibellus »

« Très bien, je vous remercie. Je vous recontacterais en temps voulu. »

Le Serveur servit l'Amasec, l'Agent lui glissa 5 trônes dans la main et il se glissa vers la sortie. Trevor garda le regard rivé sur le fauteuil d'en face et but cul-sec son verre, sans ciller une seule fois du regard.


LE GU (2 points)



La Tâche de l'Agent ne pouvait être accompli sans en investir les racines. Il descendit une nuit au sous monde de Sibellus, dissimulé sous un grand imperméable noir et équipé de son masque à gaz et de ses photo-lentilles, il partit à la recherche d'un intermédiaire dont les mains traînaient dans les affaires tues du milieu. Sa grande silhouette noire passa inaperçue dans les ombres tenaces de ces grandes galeries effondrées. Il zona quelques heures, sans trouver la moindre trace de ce qu'il était venu chercher dans ces lieux désolés. C'est finalement au détour d'une vieille ruine à l'état de tas roches qu'il croisa ce qu'il pensait trouver en ce lieux. Blottis auprès d'un maigre feu, quelques silhouettes voûtées et amaigries tentaient en vain de se réchauffer. Il ne connaissait de ces êtres que les rumeurs qui concernaient leurs mutations, leurs damnations et leurs inhumanités. Il avait alors trouvé l'appât, il n'avait plus qu'à patienter, espérant que la pêche soit bonne. Durant des heures, il scruta les formes dessinées par le feu et s'imaginait quelle sorte de monstres l'Imperium pouvait bien rejeter au fin fond de ces fondations. De là où il était, il ne voyait que de la misère, la même qu'il avait vu plus haut, dans la sous ruche, ou bien plus loin encore, sur la planète désertique de Iochantus. Il ne voyait rien qui n'expliquait le fanatisme d'un million d'hommes en haillons, tuant par concept.
Ce qu'il attendait arriva finalement, il vit bien avant les proies la menace qui approchait. Un groupe d'homme armés avait fini par remarquer le maigre feu des quelques âmes errantes de ces ruines et s'apprêtaient visiblement à saisir leur butin. D'où il était, il compta 5 hommes, armés de bâtons, de chaînes et de filets. Il sortit alors son fusil et y arma une lunette et un silencieux, s'allongea dans un éboulis récent et mis l’œil à la lunette. Patiemment, il attendit que le groupe se sépara pour encercler le feu puis un à un, il les exécutèrent d'une balle silencieuse dans la tête. L’Agent laissa pourtant en vie le dernier d'entre eux qui à présent était dos à lui et seulement à quelques mètres. Inconscient du sort des autres membres de son groupe, il s'apprêtait à donner l'assaut lorsqu'il sentit le métal froid d'un canon sur sa nuque.

« Lâche donc ce que tu as en main et fait demi-tour. »

Sans mot dire, il s'exécuta. C'était le typique ganger, la peau marquée par la pollution, au crâne entièrement chauve, marqué d'un tatouage de clan, vêtu d'un vieux pancho mité. Il devait bien avoir dans les 27 ans. Se retournant, l'Agent sut qu'il avait ce qu'il cherchait, ses traits durs et son regard bas laissaient transparaître l'intelligence vicieuse du personnage.

« T'es pas au courant que t'es sur des terres occupés, connard ? » commenta le Ganger.

« Je ne vois pourtant que toi et moi ici. »

Il riait en scrutant les ombres derrières lui où devait se situer ses camarades. Mais les mutants étaient toujours blottis les uns contre les autres et il ne voyait aucune traces de ses acolytes. Il déchanta rapidement.

« Qu'est-ce que tu me veux raclure ? T'es quoi au faite ? Comment t’ose toucher aux hommes du Clan ? T'es pas tout seul dans ta petite tête ? » dit-il sur un ton de défi en s'approchant de l'Agent.

Il prit un coup de crosse dans la gueule, ce qui lui refroidit rapidement ses ardeurs.
« On est bien d'accord, j'ai été sympa je t'ai laissé une chance jusqu'ici, maintenant à toi de voir, tu joues au con ou tu m'écoutes. »

A terre, le Ganger se contenta de cracher un mollard mêlé de sang au pied de l'Agent.

Il lui décrocha un coup à la tête et en profita pour le maintenir au sol en maintenant son pied sur sa tempe.
« Pas d'embrouille, ton clan à deux ronds, il ne m'intéresse pas, par contre je suis du genre à m'attacher au gens, tu vois, du genre au sous-merdes dans ton genre dont je sauve la peau in-extremis. Pour que tu te rappelles de notre arrangement je vais te laisser un petit quelques chose. »
Il saisit une des dagues dissimulées sur ses mollets et pris le bras droit du Ganger où il incisa profondément les lettres DR sur l'épaule. Puis lâcha prise et fit quelques pas en arrière.

« Je reviendrais un jour, et ce jour là, tu me donneras ce que je te demanderais, prend tout cela comme un avertissement, d'accord ? Comment tu t'appelles ? »

« On m'appelle le Gu. » souffla t-il en fixant l'Agent.

Satisfait de sa prise, l'Agent fit volte-face et repartit dans les ombres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Interlude III de l'Agent Drake
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Résolu] Gilded Drake + Diamond valley
» fek agent immobilier
» l'Agent K
» [echange]Recherche 1 Tezzeret agent of bolas
» Présentation : Agent-FBI-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Homo Pexator :: Campagne (Purifier par le feu) :: Interludes-
Sauter vers: